Accueil

 

 

fermetureEn raison de l'épidémie du COVID-19, les médiathèques seront fermées jusqu'à nouvel ordre

 

 

Printemps des poètes

printemps des poetesEn mode Poévie Blues

 

Dans le cadre du Printemps des poètes, les médiathèques vous proposent une rencontre autour du poète Richard Taillefer et de ses amis artistes.

 

Venez partager avec nous, en toute convivialité, ces moments consacrés à l’art et la poésie.

 

 

 

Au programme


 

> Samedi 5 mars 2016 à 17h :
Rencontre avec le poète Richard Taillefer autour de son recueil « PoévieBlues » : lectures par Mina Galtier, Jean-Luc Ballester, Francis Diakumpuna et Richard Taillefer.

Public ado/ adulte - Accès libre - Médiathèque des Cités Unies

 

> Samedi 5 mars 2016 à 18h :
Vernissage d’une exposition d’art contemporain, d’artistes amis du poète : Marc Chenaye, Pierre Crouzet, Patrick Lipski, Dominique Masse, Michel Méresse et Marc Prialnic.
Public ado/ adulte - Accès libre - Médiathèque des Cités Unies

 

> Du samedi 5 au samedi 26 mars 2016 :

Exposition d’art contemporain, d’artistes amis du poète.

Public ado/ adulte - Accès libre - Médiathèque des Cités Unies

 

"Get the Flash Player" "to see this gallery."

 

 

Le poète


 

> Richard Taillefer

Né un 21 avril 1951 à Montmeyan, un petit village du haut Var, au pied des gorges du Verdon. Passe ses 20 premières années à Marseille. Vit actuellement en Seine-et-Marne.
En 1981, création d’une association en PoéVie et d’une revue "Poésimage" (34 numéros). En juillet 2014, création avec quelques amis, du festival "Montmeyan en PoéVie".
Nombreuses publications en revue "sur le net ou papier". "PoéVie Blues" est son dixième livre.

Pour en savoir plus : son blog / son Facebook

 

 

Les artistes


 

> Marc Chenaye

Entre peinture et céramique…
Le travail présenté en mars concerne les cascades sous formes peintes et structurées.
Opposition de la fluidité, de la rapidité et du renouveau de l’eau avec l’immobilisme des roches freinées dans leurs déversements. Le tout est lié à un ciel transitoire, ponctué par un nuage immobile.
Comme le soulignait André Duprat,  "Avec ce thème ciblé, le peintre propose à l’âme une courte échelle à la faveur d’un toboggan vertigineux. Il offre à l’eau une épaisseur, lui fait du sombre, tout en invitant le regard à ferrer une foison singulière."

 

> Pierre Crouzet
"Notre époque affiche au quotidien la banalisation de l’image du corps, il est partout, dans les medias, pub, TV, magazines, standardisé, exhibé comme marchandise !
Ma pratique de peintre, s’inscrit dans la  recherche, ou la tentative  de recréer du corps dans ce qu’il a de singulier, de faire surgir une image propre, ou s’incarnerait notre rapport au corps dans la peau même de la peinture, n’hésitant pas à convoquer aussi  les thèmes, les formes de la pratique des maîtres anciens."


> Patrick Lipski
"Entrer et Marcher dans la Peinture est à la fois une représentation et ce qui motive mon travail de peintre depuis quelques années. L’articulation du corps peint à la variation des supports ouvrent à différentes présentations et représentations."

> Dominique Masse
"Dans le travail de Dominique Masse, tout motif est d'abord prétexte à peinture et à force de regard sensible, les choses en deviennent innommables." - Jacques-François Piquet

 

Michel Méresse

Une vie en poésie...
Mettre sa voix, l'écriture, la musique, la photographie, la vidéo et l'art de l'installation au service de sa quête poétique, tel est le pari un peu fou de Michel Méresse. Depuis 2008, il met en scène des installations qu'il nomme poèmes en trois dimensions. Un monde flottant, celui que vous verrez à Savigny-le-Temple, se compose de 12 petits tableaux imaginaires (comme les douze syllabes d'un alexandrin) où en équilibre précaire se reflètent dans 36 miroirs 12 petites sculptures en fil de fer et petites boules de toutes les couleurs.


> Marc Prialnic
"Je pratique la peinture depuis 1990 en professionnel. Contrat pendant 15 ans environ avec une galerie parisienne rue de Seine  (7 expositions personnelles avec catalogues à Paris et quelques unes en province)
Mon travail porte sur la mémoire d’où l’utilisation de matériaux de récupération (bois surtout). D'abord l’objet  (coupe et amphore),  le support de ce travail devient le visage. Simultanément plusieurs séries de sculptures en bois, totems d’abord puis des sculptures représentant des arbres. C’est un extrait de ce travail qui sera mis en scène à Savigny-le-Temple."